Immobilier ancien en France : le record du prix du m² revient à Lyon

Immobilier ancien en France : le record du prix du m² revient à Lyon

3 août 2018 Non classé 0

Lyon est en tête du classement des grandes villes françaises en matière de hausse des prix de l’immobilier ( +1,3 % en maiet +9,8 % sur les douze derniers mois). C’est le résultat de la 103e édition du baromètre mensuel d’analyse du marché immobilier publié par le site MeilleursAgents.

 

La hausse va se prolonger selon la prévision

Une enquête a été effectuée auprès de quelques professionnels de l’immobilier lyonnais.  40 % estimaient que les prix vont continuer d’augmenter au cours des six prochains mois tandis que 60 % prévoyaient une stabilité.

« Cela fait huit ans que je fais ce métier et je n’ai jamais vu de biens se vendre à un tel prix », confie Amaury de Loriol, fondateur de l’agence César et Brutus. Il rappelle que Lyon a de nombreux atouts pour avoir la meilleure offre d’achat en immobilier.

« La Biennale d’art contemporain, la marina de Confluence, le Sucre… sont des événements ou des lieux attirant de nombreux touristes qui, après avoir découvert le charme de la ville, ont pu décider d’y acheter un pied-à-terre », analyse-t-il.

Le 1er arrondissement, record de hausse de prix

Le grand gagnant de cette flambée de prix est sans doute le 1er arrondissement avec une augmentation de +22 % depuis un an. Selon le baromètre, Lyon enregistre des prix au m² en augmentation de 9 % sur les douze derniers mois, soit la plus forte progression de toutes les métropoles de plus de 100 00 habitants.

Les autres arrondissements suivent la tendance

Cette tendance concerne également trois arrondissements avec une hausse entre 9,5 et 15 % : 2e (Cordeliers, Bellecour, Perrache : + 10,4 %), 5e  (Vieux-Lyon, Fourvière : + 9,5 %) et 7e (Gerland, Jean- Macé : + 14,7 %). Des appartements anciens voient ainsi leurs prix au m² augmenter de 22 % sur les douze derniers mois (Des Chartreux aux Pentes, Croix-Rousse,Saint-Vincent). En revanche, le 4e  arrondissement est épargné par cette fièvre avec un léger recul (- 0,8 %)

 

Le 6e , le plus cher des arrondissements

L’offre d’achat en immobilier le plus cher se trouve dans le 6e (Les Brotteaux, Cité Internationale, Bellecombe).Par exemple, un appartement ancien coûte aux environs de 5 583 € du m² aux alentours de la rue Tronchet à l’avenue Thiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *