Gestion locative, agence ou soi-même ?

Investir dans l’immobilier est une activité assez rentable, au vu du besoin croissant en logements avec l’augmentation de la démographie que connait notre monde. Encore faut-il accorder un suivi rigoureux à son business. Pour cela, la question de la gestion locative subsiste dans l’esprit de nombreux propriétaires. Est-il plus judicieux de s’occuper soi-même de la location de son local ou faut-il la confier à une agence de professionnel ? Eléments de réponse.

 

Découvrez les formations de Yann Darwin

Bref aperçu de ce en quoi consiste la gestion locative

 

Concernant la gestion locative d’un bien immobilier, le propriétaire se doit de remplir diverses obligations, notamment :

  • La perception mensuelle des loyers ainsi que des charges locatives. Il a, concernant ces dernières, le choix entre le paiement des charges forfaitaire ou des charges réelles
  • La révision du loyer chaque année, de même que la régularisation des charges
  • L’envoie de la quittance de loyer à chacun des locataires
  • La déclaration de ses recettes locatives annuelles auprès de l’administration fiscale, permettant d’établir une imposition

Il devra également garantir la bonne tenue du bien immobilier mis en location avec la prise en charge :

  • De la réparation des installations et équipements de l’immeuble ou des appartements
  • Des réparations suites aux sinistres non-couverts par l’assurance habitat à laquelle il ou le locataire a souscrit
  • Des loyers et frais d’entretien commun impayés par un locataire

Par ailleurs, la gestion locative comprend également l’administration de formalités diverses, notamment concernant les contrats de bail à terme régissant :

  • Le départ d’un locataire (durée normale du préavis, réalisation de l’état de lieu, le remboursement des frais de garantie)
  • Le départ du bailleur (durée de préavis, bon déroulement de l’état des lieux, etc)

 

Que faire lorsqu’on ne peut s’occuper soi-même de la gestion locative ?

 

Lorsqu’un propriétaire ne peut remplir toutes les obligations concernant la gestion locative, il peut déléguer la tâche à un professionnel. Pour cela, il suffit qu’il signe un contrat avec le responsable choisi. Ce contrat constitue le mandat d’administration locative. En échange, le propriétaire s’engage à verser des honoraires au nouvel administrateur de la propriété immobilière qui remplira les obligations citées plus haut.

Toutefois, cette délégation des responsabilités n’empêche nullement le propriétaire d’effectuer quelques annonces en ligne pour trouver des locataires. L’administrateur se chargera tout simplement de poursuivre les formalités aboutissant à l’intégration du local par le nouvel occupant.

Le gestionnaire choisi doit avant tout disposer d’une carte professionnelle reçue de la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie), ayant la gratification « Gestion Immobilière« .

 

Avantages et inconvénients de la délégation de gestion locative à un administrateur

 

Le propriétaire se décharge de la gestion locative de son bien immobilier, en confiant cette tâche à :

  • Un notaire
  • Un agent de gestion immobilière
  • Un administrateur de biens

Il importe avant tout de s’adresser à différents professionnels du domaine afin de connaître leurs tarifs et faire le meilleur choix. Cette délégation des charges possède des points positifs comme négatifs.

 

Avantages

Confier la gestion locative à un professionnel permet de gagner plus de temps pour soi, notamment pour s’occuper d’autres activités ou remplir ses obligations familiales. De même, cela libère des tracasseries liées à la recherche de locataires, pour un esprit plus serein.

Par ailleurs, les spécialistes de la gestion locative disposent d’un plus grand champ d’action concernant la recherche de nouveaux locataires (extranet, support presse avec une grande couverture sur le web, espaces publicitaires variés). En outre, ils possèdent une grande maitrise des améliorations apportées aux lois concernant l’immobilier.

De plus, ces administrateurs sont plus à même de récupérer les retards de loyer et taxes liées à la gestion de taxes sur les déchets ménagers. De même, ils disposent des qualifications pour gérer au mieux les réparations suite aux sinistres et actes de vandalisme. Egalement, les gestionnaires de biens immobiliers assurent une exécution rigoureuse des tâches administratives, de sorte à éviter tout retard.

Comme il n’est pas toujours évident de remplir ces obligations lorsqu’on ne réside pas dans la même région que la propriété immobilière en location, il est plus judicieux d’avoir une personne sur place. Cela vous laisse le temps de voyager sans craindre de faire une perte sèche.

 

Inconvénients

Les seuls aspects négatifs qu’on pourrait imputer à la gestion locative par un professionnel, sont liés au coût de la délégation. En effet, elle revient en moyenne à 7% des recettes locatives, ce qui est quand même assez élevé.

Par ailleurs, il est nécessaire de bien stipuler dans les clauses du contrat de délégation, l’ensemble des tâches dont devra s’occuper l’administrateur de biens immobiliers. Le contrat étant immuable, il sera difficile voire impossible de revenir sur certaines règles d’ententes, comme la recherche de locataire suivant des critères définis.

 

Avantages et inconvénients de la gestion locative par soi-même

 

Certains propriétaires se disent capables de gérer eux-mêmes les démarches qu’implique la location de biens immobiliers. Ladite décision comporte sont lot de point positifs et négatifs.

 

Avantages

En procédant soi-même à la gestion locative de ses biens immobiliers, cela allégera les coûts des frais engagés dans l’administration de l’ensemble. Il s’agit notamment des frais inclus par les sites offrant des solutions afin de rendre la gestion plus aisée.

Par ailleurs, si vous disposez de beaucoup de temps libre, vous occuper des tâches administratives comme la déclaration des revenus fonciers est un moyen judicieux de s’assurer de la rentabilité de l’investissement.

Egalement, en éliminant les frais que pourrait réclamer un professionnel en gestion immobilière, vous disposez des bénéfices exacts issus de votre investissement.

 

Inconvénients

Opter pour la gestion locative propre peut devenir problématique lorsque vous accusez beaucoup de retard concernant les démarches administratives à effectuer. De plus, vous n’êtes pas sûr de suivre à la lettre les différentes recommandations que présentent les nouvelles lois régissant la location de biens immobiliers.

D’un autre côté, cela constitue un gros investissement personnel en termes de temps et d’énergie. Cela vous oblige à rester sur place la grande partie de l’année pour percevoir ou relancer à temps le paiement des loyers, taxes d’entretien et charges locatives.

Toutefois, c’est à vous de peser les pour et contre afin de déterminer l’option la plus adaptée à vos besoins.