Faut-il rendre obligatoire l’apport personnel en cas de crédit immobilier ?

Faut-il rendre obligatoire l’apport personnel en cas de crédit immobilier ?

7 février 2018 Non classé 0

Une étude réalisée par la Banque de France explore la piste de l’obligation de l’apport personnel pour éviter les crédits immobiliers à risque et prévenir une prochaine crise immobilière. Une mesure nécessaire, ou pas ?

 

Prévenir les crédits à risques

 

Les crédits à risque sont causés par un endettement excessif des emprunteurs voulant profiter des taux d’intérêt extrêmement bas.
La Banque de France se demande s’il est possible de s’en prémunir en mettant en place un plafonnement du ratio prêt-valeur, communément désigné « apport personnel obligatoire », comme le font déjà certains pays dans le monde.

Il s’agit du pourcentage de la valeur du bien immobilier financée par crédit.

 

 

Une mesure complétant le taux maximum d’endettement

 

Le fait d’imposer l’apport personnel obligatoire serait un complément au taux maximum d’endettement en vigueur en France pour prévenir les  crédits à risque.

Ce taux plafonne à 33% au maximum le service de la dette en fraction du revenu disponible.

Les deux mesures devraient être appliquées lorsque certains foyers français manifestent l’envie de dépasser ces 33% pour acquérir le bien immobilier qu’ils ont longtemps convoité.

 

Les conséquences de l’apport personnel obligatoire

 

 

Il permettrait de restreindre le risque de crise immobilière en limitant la demande de crédit.
L’étude de la Banque de France montre également qu’il permettra d’évincer les ménages les plus risques ou moins solvables t
out en restreignant le volume global de prêts immobiliers que les banques octroieront.

Cela aboutira à une baisse des prix immobiliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *